The Carer Brian Cox and Coco König

Photo by Jon Attenborough

“We get old, that’s the truth…”. Sir Michael Gifford, vieil acteur shakespearien souffrant de la maladie de Parkinson se voit imposer une aide à domicile. En cette période incertaine de Brexit, il est assez plaisant de découvrir que c’est Dorottia, une très jeune réfugiée hongroise, qui réussira à « dompter » le vieil Anglais récalcitrant et coléreux.

Le metteur en scène hongrois Janos Edelényi offre un rôle sur mesure à Brian Cox, de la Royal Shakespeare Company, connu pour son interprétation du Roi Lear. La fraîcheur campée par le personnage de Dorottia (Coco König) et la nostalgie très présente du temps qui passe font de ce film sans prétention une belle parenthèse, sur fond de vers de Shakespeare, sans scène de sexe ni de violence… Un luxe par les temps qui courent. Le film, dans lequel apparaît un Roger Moore très drôle est dédié à l’écrivain écossais Gilbert Adair, co-scénariste du film, décédé en 2011.

Dans les salles au Royaume-Uni dès le 5 août.

 

Marie-Blanche Camps