| Marine Raynor | Février 2021 |

 

anomalie

 

Dès le début de ce roman, le lecteur est entraîné par la présentation de personnages indépendants. Ces hommes et femmes font partie des 243 passagers du vol Paris – New York 0006 qui en juin 2121, après avoir traversé un orage d’une violence hors du commun, a ordre d’atterrir sur une base militaire, où membres d’équipage et passagers sont soumis à de longs interrogatoires. L’anomalie ? Le même avion, transportant les mêmes passagers et piloté par le même équipage, a déjà atterri en mars, trois mois auparavant.

Les dirigeants politiques, l’élite scientifique et les autorités religieuses tentent en vain d’expliquer la situation. Parallèlement, chaque personnage va faire face à son double, parfaitement identique. La seule différence est que la vie a suivi son cours pour les passagers atterris en mars, alors que pour les passagers de juin, les trois derniers mois n’ont pas eu lieu.

 

L’auteur met en scène avec humour et réalisme le thème du miroir, où chacun est confronté à son passé, ses secrets et son intimité, qu’il est obligé de partager avec son double réel.

 

Ce roman est à la fois ludique (il inclut des références aux événements et gouvernements actuels), futuriste et particulièrement bien construit. La fin ne déçoit pas. L’anomalie, une belle découverte de la rentrée 2020 !

 

Marine Raynor

La Librairie
377 King Street, London W6 9NJ
www.lalibrairielondres.com

 

Retrouvez les librairies françaises à Londres sur l’annuaire géolocalisé de L’ECHO Magazine

 

Avez-vous lu les classiques de la littérature ?