| Olivier Bertin | September 2019 |

 

Image by Michal Jarmoluk

Santé mentale et périnatalité.

Le bien être émotionnel en période périnatale, c’est à dire pendant la grossesse et l’année qui suit la naissance, est encore un sujet tabou à notre époque. La société donne une image très idéalisée de cette période de la vie : tout doit être beau, rose, magique et joyeux. Et pourtant la réalité est bien plus complexe. Un grand nombre de parents souffrent psychiquement durant cette période, parce qu’ils ont une maladie mentale qui se détériore, parce que la vie leur est difficile à ce moment là (deuil, trauma, séparation, problèmes socio-économiques), parce que les rêves des uns ne sont pas forcément ceux des autres (grossesse ou parentalité pleine d’imprévus, ou non désirées)… Près d’une femme sur 5 souffre de difficultés psychologiques pendant la grossesse (dépression, anxieté, trauma voire psychose). Chez les pères, des recherches récentes montrent qu’ils souffrent tout autant : 1 sur 10 développerait une dépression après la naissance de leur enfant.

 

Dr Caroline Pontvert.

Le Dr Caroline Pontvert, est une médecin psychiatre française installée à Londres qui s’est spécialisée dans les troubles psychiques en période périnatale. Elle a fait son internat à Paris, pendant lequel elle a travaillé en unité mobile mère-bébé et en maternité où elle a développé ses connaissances sur le développement émotionnel du bébé et les difficultés psychiques des parents. Elle est ensuite venue à Londres où la psychiatrie périnatale est en plein essor au NHS. Elle y a été recrutée pour monter une équipe spécialisée à Brent et Harrow qui reçoit des femmes enceintes ou des jeunes mères en souffrance psychique, ou ayant des difficultés relationnelles avec leur bébé. Le Dr Pontvert a récemment développé une activité privée où en plus de son travail habituel avec les mères, elle reçoit les pères en souffrance et les couples endeuillés par la perte d’une grossesse ou d’un bébé, notamment. Elle exerce aussi en tant que psychiatre généraliste pour adultes pour les francophones de Londres.

 

Volontariat au Dispensaire Français.

L’engagement associatif de Caroline remonte au temps de ses études de médecine, pendant lesquelles elle a notamment été présidente de l’association des internes en psychiatrie de Paris. Une fois son serment d’Hippocrate prononcé, elle s’envole avec Médecins Sans Frontières pour le Kenya puis Gaza. Après son installation à Londres, elle devient volontaire psychiatre pour le Dispensaire Français où elle retrouve une ambiance d’équipe qu’elle apprécie grandement, centrée sur le soin et l’aide psychosociale aux patients.

 

Son site internet: carolinepontvert.com