| Dr Caroline Pontvert | Mars 2020 |

Comment mieux vivre le confinement dû au Covid-19 ? Les effets psychologiques les plus délétères pendant une quarantaine viennent du fait que la restriction de liberté est imposée et non décidée [1]. C’est le moment de S’INFORMER pour que le confinement devienne une décision individuelle, un choix éclairé et altruiste !

 

Intérêt du confinement :

  • Ralentir la propagation du virus pour que chaque personne atteinte d’une forme sévère de la maladie puisse avoir accès à des soins adaptés. 

Si tout le monde est malade en même temps : 

  • Saturation des capacités d’accueil des hôpitaux (DIMINUTION de l’accès aux lits de réanimation, AUGMENTATION mortalité)
  • Manque de personnels soignant et aidant pour assurer la continuité des soins à l’hôpital et en ville, qu’ils soient liés ou non au Covid-19

Émotions & Confinement :

  • Angoisse et Inquiétudes pour sa santé et pour celle de ceux qu’on aime
  • Frustration parce que sentiment de non contrôle de la situation
  • Colère contre ceux qui nous semble ne pas comprendre
  • Solitude, Ennui
  • Ambivalence

Comment mieux le vivre

  • Se rappeler que c’est une situation TEMPORAIRE !

Eviter la fatigue physique et psychique

  • Maintenir une activité sportive (sortir marcher, courir, faire de la gym à la maison grâce à une vidéo…)
  • Manger sainement
  • Maintenir un rythme de vie quotidienne (se lever le matin, se doucher, s’habiller…)

Eviter la solitude

  • Rester en contact régulièrement avec sa famille et ses amis (faire des appels ou des vidéoconférences à plusieurs à heure fixe avec un café, ou à l’heure du repas pour les partager ensemble)
  • Se rendre utile auprès des voisins
  • Faire preuve de solidarité

Eviter l’ennui et la frustration

  • Faire des album photos
  • Lire
  • Regarder des films et des séries télé
  • Ecouter de la musique, des podcasts, la radio
  • Faire des activités manuelles (couture, peinture, menuiserie, bricolage…)
  • Jouer à des jeux de société
  • Visiter virtuellement des musées
  • Jouer sur internet à plusieurs
  • Suivre des cours à distance comme les MOOCs

Eviter la confusion génératrice d’angoisse

  • Identifier deux ou trois sources d’information fiables à consulter régulièrement mais pas tout le temps !

Eviter la panique en se préparant

  • Rassembler au même endroit ce dont vous auriez besoin si vous êtes malade (thermomètre, mouchoirs, paracetamol…)
  • Renouveler vos ordonnances de traitement
  • Faire des courses en quantité un peu plus importantes mais moins souvent

Eviter infection & contagion à l’extérieur

  • Continuer les « gestes barrières » : lavage des mains au savon,
  • distanciation sociale (> 1 mètre si >15 min),
  • ne pas serrer la main, ne pas faire la bise,  
  • tousser ou éternuer dans son coude.

Eviter le stress

  • Méditer régulièrement
  • Continuer vos activités religieuses individuelles
  • Accepter que se sentir anxieux, inquiet, seul sont des sentiments attendus dans ce type de situation
  • Ne pas se blâmer

 

Les efforts et sacrifices de chacun sauveront des vies, celles des proches !

 

Dr Caroline Pontvert
Médecin psychiatre
Bénévole au Dispensaire Français
dr.carolinepontvert@gmail.com

 

 

L'ECHO Magazine : newsletter et abonnement !