| CecileFaure | juin 2019 |

 

Sadiq Khan est venu saluer la Team France au départ de la course.

 

Aurélie Bonal, Conseillère de presse et porte-parole de l’Ambassade, témoigne en quelques mots de cette belle démarche qui a emmené Guillaume Bazard, Consul de France, et une équipe d’enthousiastes jusqu’au bout de la nuit !

 

Quelle mouche vous a donc piquée ?

L’idée est venue de Julie, une amie du Consulat. J’en ai ensuite parlé à Sophie, qui travaille avec moi dans l’équipe presse et Gwenaëlle, Directrice d’Atout France. Puis, on s’est dit qu’on pouvait constituer une #TeamFrance et nous avons proposé cette idée folle à tous les services de l’Ambassade ainsi qu’aux médias français. Nous ont ainsi rejoints François Revardeaux, notre numéro deux, Guillaume Bazard, notre Consul Général de France à Londres, mais aussi notre chef de détachement de sécurité, des agents du Consulat, Bénédicte Paviot de France 24, Eric Albert du Monde et Stéphanie Salti de l’AGEFI,. Bref c’était un mélange de plein d’horizons sous le nom de Team France !

 

Quelle était votre motivation ?

Nous étions 11 au départ : 7 femmes et 4 hommes… et avions autant de raisons personnelles de participer à cet événement. Nous sommes tous touchés directement ou indirectement par le cancer du sein, avons dans notre entourage familial ou amical des femmes qui ont été malades ou combattent aujourd’hui la maladie. Ou simplement souhaitions participer à l’effort collectif pour vaincre cette maladie qui demain peut nous affecter.

 

Quel était votre objectif ?

Relever un défi ensemble était notre premier objectif, au delà bien évidemment de la levée de fonds. Nous avons organisé des bake sales à l’Ambassade et au Consulat, ce qui était une façon très conviviale et calorique de préparer notre effort ! Nous nous sommes entrainés ensemble et nous sommes serrés les coudes pendant toute la durée de l’épreuve. Nous nous étions tous inscrits pour le Full Moon pour pouvoir être ensemble au départ mais chacun avait des objectifs de distance différents. Certains voulaient marcher aussi loin que leurs genoux abîmés les porteraient, d’autres voulaient dépasser le Half Moon mais sans nécessairement atteindre les  42km et 195m de marathon. Partis vers 23h, nous sommes arrivés entre 6h30 et 7h30, fiers de notre endurance et de l’esprit d’équipe qui ne nous a jamais quittés.

Pendant tout ce trajet, nous avons été impressionnés par le soutien des très nombreux volontaires de WalktheWalk, qui contribuent à donner une super ambiance à cet événement et à dépasser ses limites !

 

Une anecdote ?

Trois parmi beaucoup me viennent à l’esprit… bien que tout fut mémorable à dire vrai !

Sadiq Khan, le maire de Londres, est venu nous saluer au départ de la course et nous avons pu poser avec le drapeau que Manuel a ensuite porté dans son sac pendant toute la marche.

Nous avons fait danser notre cher Consul sur la ligne d’arrivée car nous l’avions promis à nos « followers » si nous arrivions à dépasser un certain montant de don ! Pour l’occasion Guillaume revêtait tout l’ensemble de la  tenue de rigueur – casquette rose et t-shirt à paillettes.

Et pour nous donner du courage, Sophie avait emporté avec elle une enceinte et nous avons joué (et chanté !) tout du long des tubes français des années 80, de quoi faire frémir les oreilles de tous, des dormeurs et des marcheurs !

 

L’effort terminé et le défi relevé, pouvons nous encore participer ?

Pour relayer notre effort collectif, le lien suivant est la page de notre équipe https://moonwalklondon2019.everydayhero.com/uk/team-france. Il est encore possible de faire un don et de nous aider à dépasser £3000, voire, rêvons un peu,atteindre les 5000£ ! Every little helps, comme disent certains. N’hésitez pas à donner, même des petits montants, pour participer avec nous à la lutte contre le cancer du sein et soutenir les personnes qui traversent cette épreuve !

 

Propos recueillis par Cécile Faure