Et si vous chouchoutiez votre front garden en février ? 

| Isabelle Erulin | Février 2019 |

 

En février, l’inaction pèse sur le jardinier. Le chômage technique imposé depuis des semaines par la neige et le froid, le rend impatient de remettre la main à la pâte, de redonner vie  aux massifs de fleurs en semant, plantant, buttant et taillant à tout va. Encore quelques semaines à se morfondre. Profitez-en pour repenser et redessiner votre front garden.

Souvent délaissé, ce bout de jardin coincé entre la façade de la maison et la rue est difficile à aménager. Il est le lieu de tous les passages, et de tous les stockages plus ou moins heureux. C’est surtout la première impression que votre propriété laisse aux visiteurs ou aux passants.

Un petit espace oblige forcément à faire des choix. Impossible de tout avoir et de tout faire pousser. Avant de procéder à un quelconque aménagement, la première démarche consiste donc à hiérarchiser vos priorités et à faire un état des lieux le plus précis possible. Quelles fonctions voulez-vous que votre jardin remplisse ? Garer la voiture, stocker les poubelles, les vélos, les trottinettes, n’avoir que de la verdure, se cacher des voisins ou gagner le prix du plus beau front garden de votre rue londonienne ? Le jardin est-il bien éclairé ou, au contraire, entouré de grands immeubles ou arbres qui lui occultent la lumière ? Quelle est la nature du sol, son acidité? Est-il suffisamment riche, profond et bien drainé? Autant de choses à savoir afin de choisir les associations de plantes les mieux adaptées à votre environnement et éviter ainsi les déconvenues.

Il est préférable de proscrire les plantes à épines, celles qui sont irritantes, allergisantes ou trop envahissantes et de faire attention à l’ampleur que prennent les plantes particulièrement vigoureuses. Il serait dommage de se priver de parfums aux abords de la maison, autant choisir des plantes qui diffusent leur senteur à plusieurs mètres sans que l’on ait besoin de se pencher dessus : Trachelospermum jasminoideslavandes, jasmins ou rosiers parfumés sont parfaits pour cela. Pensez aussi aux pélargoniums à feuillage odorant, qui, au moindre effleurement, à la première pluie, par fort ensoleillement ou légère bruine, répandent leurs parfums.  Utilisez les murs en semant des plantes grimpantes, comme la capucine ou l’ipomée, qui partiront à l’assaut d’un treillage, d’un grillage ou de simples arceaux ! Si votre jardin reçoit peu de lumière, choisissez, des plantes à feuillage lumineux comme l’Hakonechloa afin de l’éclairer. Sinon vous pouvez opter pour des plantes aux feuillages argentés (coquelourde, Convolvulus cneorum,) et quelques floraisons blanc pur (jacinthe du Cap, aspérule). Enfin vous pouvez semer ou planter entre les dalles si votre front garden est pavé. Tout est bon pour apporter de la verdure.

Comme sur une photo de groupe, les plantes sont installées en strates, les plus petites devant vers la rue et en bordure d’allée, et les plus grandes à proximité de la maison. Les grands derrière, les petits devant.

Lancez-vous, vos voisins anglais ne manqueront certainement pas de vous remercier d’embellir la rue.

Quote : Une astuce pour toujours avoir de la couleur : plantez un pot entier de fleurs, que vous enterrerez. Quand les fleurs passeront, il sera alors facile de le remplacer par une autre potée fleurie, achetée toute prête en jardinerie.

 

Isabelle Erulin
www.les-pouces-verts.com