| Cécile Faure | Juin 2019 |

 

Marie Laurence Hagopian. Crédit photo : Cécile Faure

Si vous aimez sortir dans des lieux alliant discrétion et élégance, distraction et exclusivité, vous êtes peut-être déjà membre d’un des clubs privés et très selects de Londres. Après avoir lu cet article, peut-être aimeriez-vous le devenir ou simplement découvrir des lieux un tantinet secrets sans pour autant vous engager, dans l’immédiat.

 

Nous avons rendez-vous ce samedi matin du mois de février au Albert’s de Beaufort House Chelsea, 354 Kings road, SW3 5UZ. On y accède par une jolie mais discrète porte du coté de Beaufort Street, derrière la brasserie. Un escalier décoré de tableaux de dessins et peintures nous mène au premier étage où l’on découvre un bar élégant, une salle à dîner, et des salons de cuir et de velours, entre gris et bleu sarcelle (teal), safran et rouille, miroirs et lustres aux accents art déco. La décoration respire le confort et invite à se laisser bercer par le luxe qui s’en dégage.

Nous rencontrons Marie-Laurence Hagopian, fondatrice et directrice de French Touch by Marie, afin qu’elle nous parle de son activité qui depuis peu occupe la Toile londonienne, entendez les réseaux sociaux, et les salons feutrés des ladies and gentlemen’s clubs.

 

French Touch by Marie est une aventure relativement récente, n’est ce pas ? Qu’est ce qui vous a donné envie de vous lancer ?

Je suis française installée à Londres depuis quinze ans. J’adore cette ville pour tout ce qu’elle a à offrir – la beauté de ses architectures et de ses parcs, la variété de ses musées et galeries d’art, ses quartiers-villages qui ont chacun leur atmosphère, la richesse de sa culture artistique, cette vie cosmopolite qui jour et nuit l’anime.

Au cœur de ce foisonnement, je souhaitais participer à la promotion de la culture française, mettre en avant de « jeunes » artistes francophones qui n’ont pas forcément encore accès à la scène qu’ils méritent. Pour le moment la majeure partie des artistes sont déjà à Londres, mais j’espère à terme pouvoir en faire venir du vieux continent, Brexit ou pas !

Il s’agissait également pour moi de créer des évènements qui lient les gens, les rassemblent de façon humaine et professionnelle, mettant en avant le goût et le savoir vivre à la française lorsque cela est possible dans le cadre d’évènements privatifs et de partenariats avec des artisans (sommeliers, créateurs, chefs et traiteurs).

J’ai donc créé French Touch by Marie en mai 2018. C’est une très belle aventure, encore récente en effet, mais qui répond à l’envie d’un nombre croissant de happy few.

 

Ces fameux Happy few, on ne les retrouve donc que dans les clubs privés de Londres ? Est-ce pour cela que vous avez choisi cette plateforme pour développer votre activité ?

Les clubs privés de Londres sont des lieux à part offrant à leurs membres la possibilité de développer leur réseau au regard d’affinités communes, en fonction de catégories socioprofessionnelles certes mais pas seulement. Loin du tohubohu de la ville, l’intimité des lieux est aussi l’endroit parfait pour des rendez-vous privés et professionnels. Les clubs ont chacun leurs spécificités et programmes culturels : concerts, conférences d’art, dédicaces d’écrivain, pièces de théâtre, projections privées et avant premières, etc. En fonction du club, les membres payent ou non un supplément pour participer.

Créatrice d’évènements, j’interviens à ce niveau en proposant contenu et format en respect du lieu. Je travaille aujourd’hui avec l’Albert’s à Chelsea, le Morton’s et le Tramp à Mayfair, et le Century et le Library au cœur de Soho. Mon métier s’exerce dans les coulisses. Il s’agit de mettre en lumière des talents confirmés auprès d’un public averti et curieux.

La formule que je propose, bien que destinée aux membres des clubs, a cela de particulier qu’elle ouvre ces clubs à des non-membres le temps d’un soir, et ce pour une somme relativement modique. Il faut compter entre £10 et £18 le ticket d’entrée, incluant le plus souvent une boisson.

Donc oui, ces Happy few sont d’heureux membres de clubs privés, mais aussi toute personne qui aurait l’envie de découvrir les lieux dans le cadre d’une programmation artistique, et qui sait de se laisser séduire ultérieurement par la formule d’un espace privatif d’exception… ou du sur-mesure avec une soirée-concert pour un particulier « à la maison », ou dans un club pour un évènement corporate !!

 

Comment fait-on pour devenir ce happy few d’un soir, voire plus ? Faut-il être membre de French Touch by Marie ?

Aujourd’hui, il suffit d’acheter un billet pour l’un des événements de son choix. Compte tenu des lieux où ces derniers se déroulent, le nombre de places est limité. Il est donc recommandé de réserver dès que possible.

On peut suivre French Touch by Marie l’ensemble des réseaux sociaux, mais il va sans dire que l’inscription à la newsletter via  frenchtouchbymarie@gmail.com ou https://www.frenchtouchbymarie.com, adressée toutes les trois semaines, fréquente mais pas trop donc, est le meilleur moyen d’avoir la chance d’obtenir une place, et ce souvent à un tarif préférentiel de Early Birds.

 

Quelle est la programmation des jours à venir que vous pouvez déjà partager avec nous ?

Les trois mois qui viennent sont riches en musique. Quatre artistes chanteurs français nous feront vibrer.

  • Jeudi 25 avril au Morton’s avec Oriana Curls, pour la sortie de son premier album « Because I’m French ». Cet album est d’influence Jazz Pop et traite des sujets d’amours impossibles, et la prise de confiance en soi. La soirée débutera avec une cocktail party au bar du club, suivie du concert au nightclub. Possibilité de réserver au restaurant du club, avec un balcon. Le talent et la passion d’Oriana pour la musique l’ont menée à participer en tant que juge à l’émission « All Together Now » sur BBC1, et à  apparaître dans l’émission ‘French in the city’ diffusée sur M6 et présentée par David Ginola.
  • Vendredi 24 mai au Century pour une « soirée-concert rooftop », avec quatre artistes, et qui marque le premier anniversaire de la création des French Touch Events. Cette soirée spéciale débutera au bar du rooftop avec Colourshop, chanteur-compositeur folk-pop reconnu à l’international et qui a lancé « Let me show you how », son dernier single en décembre dernier. La soirée se poursuivra dans la salle-concert du club, avec deux artistes françaises. Morgane Lola, décrite comme le nouvel espoir de la chanson franglaise, et qui lance son EP ‘Contrast’. Morgane a le soutien du chanteur-compositeur Peter Godwin. Elle décrit son style artistique comme “une artiste entraînée de manière classique à être chanteuse, mais qui aime les sonorités spirituelles, grandement influencée par le R&B et le hip-hop”. Frealane est un groupe Indie-Electro composé d’Andrea Dee, un guitariste et un bassiste. Décrits comme le groupe qui va redéfinir et révolutionner la musique, ils viennent à Londres après avoir vécu à NYC et en Espagne. Cette soirée aux airs estivaux se poursuivra au rooftop avec le groupe Chasing Deer, groupe de rock anglais qui fait passer un réel message d’espoir avec leur musique, et a été invité au Royal Albert Hall, et The Houses of Parliament pour des concerts.
  • Jeudi 27 juin au Tramp avec le jeune chanteur compositeur du moment, Roman Lewis. À seulement 18 ans, il est décrit de part et d’autre de la Manche comme le nouveau visage pop de la France, et qui a déjà fait les premières parties des plus grand à NYC, a sorti son premier EP ‘Heartbreak’ le 25 janvier dernier.

 

Cécile Faure

 


 

French Touch by Marie
https://www.frenchtouchbymarie.com
frenchtouchbymarie@gmail.com

 

  • Albert’s at Beaufort House
    354 Kings Road, London SW3 5UZ
  • Morton’s
    28 Berkeley Square, London W1J 6EN
  • Tramp
    40 Jermyn Street, London SW1Y 6DN
  • Century
    61-63 Shaftesbury Avenue, London W1D 6LQ
  • Library
    112 St. Martin’s Lane, London WC2N 4BD