| Marie Briens | Novembre 2020 |

 

Après une trop longue pause forcée (est-ce vraiment utile de le rappeler ?), la scène culinaire londonienne vibre à nouveau, plus innovante et créative que jamais, démontrant l’agilité hors pair dont elle a su faire preuve ces derniers mois. N’ayant jamais laissé tomber ses clients « confinés », c’est tout le secteur du Food & Drink qui se réinvente pour s’adapter aux nouveaux besoins et aux nouvelles règles sanitaires.

Nouvelles offres, nouvelles habitudes, nouvelles attitudes, quels sont les nouveaux codes et les nouvelles perspectives des gourmets à Londres ? Petit tour d’horizon de la « gourmetitude » Londonienne en cette fin d’année !

 

gourmetitude londonienne

 

Le gourmet @DineOut

Identification et nombre limité de convives à table, accueil masqué et gel désinfectant en main, menus à flasher avec un QR Code, précommande à distance et paiement d’addition directement via son smartphone… pour celles et ceux qui recherchaient de nouvelles expériences clients, voilà qui est fait ! Bienvenue dans l’ère moderne ultra sécurisée et connectée de la restauration qui n’en sacrifie pas pour autant, ni l’expérience culinaire, ni l’expérience sociale.

Loin de désemparer les gourmets amateurs de sorties au restaurant, ces nouveaux usages ont vite été assimilés puisque que la majeure partie des restaurants ayant pu rouvrir leurs portes, ainsi que les nouvelles tables, affichent déjà complets. Parmi ces nouvelles adresses, voici les trois qui ont le plus retenu notre attention :

 

  • Louie (Covent Garden)

Premier restaurant de Laurent de Gourcuff à Londres, Louie-London est l’une des ouvertures les plus attendues de la rentrée. Connu en France pour être à l’origine de la plupart des concepts à succès (Loulou, Girafe, Coco, Le Piaf pour ne citer qu’eux), ce maître de l’hospitalité à la française, qui s’est associé pour l’occasion avec Guillaume Glipa (Zuma, Chiltern Fire House et Coya), a encore une fois mis la main sur un lieu d’exception en s’installant à l’adresse de l’ancien Atelier de Joël Robuchon à Covent Garden.

Doté d’une terrasse, d’une brasserie, d’un Oyster Bar, d’un restaurant et d’un Lounge Bar, Louie-London a l’ambition de faire voyager les papilles des gourmets à toute heure du jour et de la nuit grâce au chef, Slade Rushing, nominé à plusieurs reprises aux James Beard Awards récompensant l’excellence culinaire outre-Atlantique. Avec une carte cosmopolite qui reprend les classiques et l’audace des grandes métropoles que sont la Nouvelle Orléans, Paris, Londres ou New York et une ambiance musicale qui alterne les soirées piano-jazz avec une bande son originale concoctée par Malik Alary (Hôtel Costes), Louie-London n’a visiblement rien laissé au hasard pour devenir un haut lieu des soirées londoniennes.

http://www.louie-london.com
Covent Garden, 13-15 West Street, London  WC2H 9NE

 

  • Noble Rot (Soho)

Autre cadre, autre ambiance. Pour les amateurs de vins et de restauration plus simple, façon bar à vin ou bistro « à la franglaise », Noble Rot a ouvert les portes de son deuxième établissement cet été à Soho, poussé par le succès de son restaurant initial à Bloomsbury, véritable repère gourmand pour les habitants du quartier. Avec Alex Jackson en cuisine, connu pour avoir dirigé le restaurant provençal Sardine (désormais fermé), Noble Rot souhaite indéniablement continuer à offrir une cuisine simple et conviviale au meilleur rapport qualité-prix. Une très bonne nouvelle pour les sorties gourmandes sans chichi.

https://noblerot.co.uk
2 Greek Street, London W1D 4NB

 

  • Rondo (Holborn)

Si Rondo fait autant parler de lui, c’est que ce nouveau restaurant s’intègre non seulement dans la stratégie du groupe Hoxton de devenir aussi incontournable sur la scène culinaire que sur celle de l’hôtellerie moderne, mais aussi parce qu’il réunit deux personnalités clés de la restauration à Londres : William Lander, co-propriétaire de Quality Chop House, Portland et Clipstone et Chris Gillard, chef depuis 15 ans au restaurant étoilé Michelin St John. En proposant un menu d’inspiration anglaise accompagné d’une carte des vins tout à fait accessible, Rondo s’aligne sur le profil des clients de l’hôtel et joue la carte du bistro détendu et branché.

https://thehoxton.com/london/holborn/rondo-restaurant/
199-206 High Holborn, Holborn, London WC1V 7BD

 

Le gourmet @DineIn 

Pour celles et ceux qui ont pris goût aux diners à la maison, l’offre de livraison à domicile s’étoffe de jour en jour. Il y en a pour tous les goûts, tous les styles et tous les budgets. De la livraison classique de repas prêts à déguster, aux DIY Food Kits prêts à assembler pour avoir le plaisir de cuisiner un petit peu, au restaurant gastronomique virtuel multi-chefs, l’offre de restauration londonienne bouillonne d’inventivité et s’invite à domicile.

Forts de leur succès, les DIY Food Kits se sont largement développés au sein des restaurants pour lesquels les systèmes de livraison classiques n’étaient pas adaptés, souvent en raison d’un besoin de cuisson au dernier moment. Il en existe déjà plus d’une quarantaine à Londres : Dishoom, Luca, Bao, Berenjak, Levan, Quality Chop House… même le Chef Adam Handling (Frog, Cadogan’s) s’est emparé du concept, trouvant ainsi une solution idéale pour sa cuisine dont il a toujours estimé qu’elle ne voyageait pas bien.

 

  • Hame de Adam Handling

Tout juste testé et approuvé par le comité familial du Foodie Club Whiiz Place, Hame est le nouveau menu gastronomique d’Adam Handling spécialement conçu pour être livré et être finalisé à la maison. Soigneusement emballés et déposés dans une boite hermétique, tous les ingrédients issus des meilleurs producteurs sont fournis, préparés et coupés pour être assemblés et/ou cuits à la maison. L’exercice en cuisine est aussi facile qu’un jeu d’enfant, puisqu’il suffit de suivre les instructions de la vidéo en scannant un QR code. Avec un menu entrée-plat-dessert proposé entre £30 et £40 par personne, Hame ouvre la voie au DIY Food Kit haut de gamme.

https://www.adamhandling.co.uk/hame/

 

  • Cook & Thief

Bienvenue dans le premier restaurant virtuel multi-chefs de Londres créé par le Chef Matt Worswick et Andrew Graham, le fondateur de Mr & Mrs Smith, convaincus tous les deux, que le Dining In est le nouveau Dining Out. S’inspirant du modèle des Ghost Kitchen (ces cuisines où l’on prépare exclusivement des repas dédiés à la livraison à domicile), Cook & Thief se démarque par son positionnement haut-de-gamme avec un objectif clair : sélectionner, reproduire et livrer les meilleurs plats des meilleurs restaurants de Londres à domicile. Et le concept séduit. Des chefs incontournables comme Ollie Dabbous (Hide), Andrew Wong (A. Wong, Kym’s), John Chantarasak (Anglo Thai, Som Saa), Tom Griffiths (Flank) ou Neil Rankin (Temper, Simplicity Burger) sont les premiers à avoir été conquis par cette approche innovante, n’hésitant pas à partager les recettes de leurs plats emblématiques pour en faire bénéficier une nouvelle clientèle. Le Chef Andrew Dargue a même décidé de fermer son restaurant physique Vanilla Black pour se concentrer sur cette nouvelle activité. Avec une campagne de crowdfunding en cours pour financer d’autres cuisines d’ici la fin de l’année, le concept Cook & Thief pourrait bien modifier profondément le paysage de la restauration gastronomique à Londres.

https://www.cookandthief.com

 

Et vous ? Quelle sera votre « gourmetitude » cette année ? Plutôt Dining In ou Dining Out ? Une chose est sûre, dans les deux cas, vous allez vous régaler !

 

Marie BriensMarie Briens
Whiiz Places Foodie’s Club & Events
https://www.whiizplaces.club
marie.briens@whiizplaces.com

 

 

S’identifier grâce aux nouveaux clubs privés