Originaire de Grenoble, Matthieu Pallud est arrivé à Londres en septembre 2015 pour rejoindre un club d’escrime Londonien. Il a intégré le Collège Français Bilingue de Londres (CFBL) en 4e, puis a rejoint le Lycée International de Londres Winston Churchill pour y passer son baccalauréat.  Depuis septembre 2020, il est étudiant à la prestigieuse université Imperial College London en ingénierie biomédicale.

 

Matthieu Pallud

 

Comment avez-vous réussi à développer le projet Mogy en parallèle de vos études ?

Matthieu Pallud : Au cours de mes années au lycée, j’ai remarqué que beaucoup de mes camarades avaient du mal à trouver des babysittings malgré leur expérience et leur motivation. Parallèlement, j’ai observé que beaucoup de parents avaient des difficultés à trouver un babysitter français à Londres. En partant de ce constat, j’ai imaginé, développé et lancé mon projet en ayant à cœur de lui donner une dimension humaine, en aidant les familles et les étudiants francophones expatriés à Londres.

Étant seulement âgé de 16 ans au lancement de Mogy (mogybabysitting.com), il m’a fallu concilier ma nouvelle vie d’entrepreneur avec ma vie de lycéen pendant l’année du baccalauréat. Grâce à ma pratique de l’escrime à haut niveau, j’ai très vite appris à gérer mon temps et ai pu rapidement mettre en place une organisation rigoureuse.

En plus de la gestion des réservations et du contact avec les parents, nous tenons absolument à rencontrer chaque étudiant(e) souhaitant rejoindre le réseau Mogy. Cela nous permet de garantir un service fiable et de qualité. Ainsi deux fois par semaine, au cours d’un entretien de 15 à 20 minutes, nous prenons le temps de faire la connaissance de l’étudiant. Nous vérifions son expérience et nous lui expliquons comment fonctionne Mogy. Ce processus de recrutement donne également un côté familial à Mogy car nous connaissons personnellement tous les profils que nous proposons aux parents.

 

En quoi Mogy est-elle une plateforme efficace et originale ?

Matthieu Pallud : Le projet Mogy est le fruit d’une longue réflexion afin de comprendre et de répondre précisément aux besoins de la communauté française de Londres. Nous souhaitons offrir un service de qualité, fiable et rapide. Mogy permet de réserver en ligne en ayant la garantie de recevoir une réponse en moins d’une heure. Il suffit de remplir un formulaire rapide qui permettra à nos équipes de trouver un baby-sitter qui correspond à la demande. Une fois le babysitter trouvé, celui-ci contacte la famille pour établir les premiers liens et répondre à leurs questions.

Les parents peuvent trouver leur babysitter en moins d’une heure sans passer par les petites annonces classiques. Notre travail d’équipe nous permet d’aider des centaines d’étudiants et de soulager de nombreuses familles.

Dès le premier mois après le lancement du projet Mogy, nous comptions 80 inscrits sur la plateforme venant principalement du lycée international de Londres. Actuellement, nous avons plus de 250 étudiants venant des plus grandes universités londoniennes (UCL, King’s College, Imperial College ou ESCP Europe). Tous les profils proposés sur la plateforme ont entre 16 et 27 ans.

En plus de l’efficacité souvent soulignée par les parents, Mogy est également un projet étudiant original aux valeurs fortes. Nous tenons beaucoup au partage de la culture française et à la promotion de la langue. Le babysitting en français pour les français de l’étranger est devenu l’identité de Mogy au cours de ces deux années.

Chaque mois nous délivrons à peu près 400 heures de babysitting et after-school à Londres.

 

Comment vous adaptez-vous afin de répondre aux besoins des parents français ?

Matthieu Pallud : Depuis le lancement de Mogy en 2019, nous n’avons cessé de nous renouveler et de nous réinventer afin de répondre aux besoins des familles francophones de Londres. Ainsi, nous avons constaté une forte demande de cours particuliers suite à la fermeture des écoles en mars. Cela nous a donné l’idée de créer Mogy Study (mogystudy.com) en septembre 2020.

La plateforme propose exclusivement des profils d’étudiants venant des meilleures universités londoniennes capables d’aider efficacement les élèves français dans toutes les matières de la grande section à la Terminale. Nous avons également adapté notre service d’after-school dès le mois de novembre avec des services de home support pour faciliter l’apprentissage à distance. Ce service a été très apprécié par les familles. En effet, suite à l’arrêt des cours en présentiel et le télétravail des parents, il leur était difficile d’assurer l’école à la maison et le suivi des devoirs.

 

Comment voyez-vous l’avenir de Mogy ?

Matthieu Pallud : Aujourd’hui l’équipe Mogy est constituée de six étudiants ayant eu le privilège d’apprendre dans des lycées français aux quatre coins du monde. Ceci est une vraie richesse car nous avons pu grandir avec cette culture française à l’étranger. De cette manière, nous souhaiterions étendre ce beau projet dans les écoles françaises du réseau AEFE avec notre programme Mogy By You (mogybyyou.com). Notre but est de mettre en relation familles françaises et étudiants francophones afin de développer nos services à l’étranger. C’est une réelle fierté de pouvoir aider les communautés françaises à travers le monde.

En mars 2021, j’ai été lauréat du trophée « anciens élèves des Lycées français du monde » parrainé par l’AEFE. J’aurai l’honneur et la fierté de recevoir mon prix en septembre au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à Paris.

J’espère que cette récompense donnera à Mogy une visibilité à l’international.

 

L’ECHO Magazine
Août 2021