Réalisateur: Albert Serra, 2016

the-death-of-louis-xiv-photo

Ironie du sort : le film d’Albert Serra sortira dans les salles britanniques ce…. 14 juillet !

Présenté Hors Compétition au Festival de Cannes en mai 2016 et au London Film Festival en octobre 2016, La Mort de Louis XIV est le 6ème long métrage du réalisateur catalan Albert Serra. On se souvient de Jean-Pierre Léaud recevant la Palme d’or d’honneur à cette occasion (après Clint Eastwood ou Woody Allen).

C’est la première fois qu’Albert Serrat fait appel à des comédiens professionnels, préférant plutôt les habitants de son village ou même des inconnus sur le lieu de ses tournages. Jean-Pierre Léaud, révélé par François Truffaut en 1959 dans Les 400 coups y campe le Roi Soleil moribond. Albert Seurat a voulu approcher les derniers instants d’un homme se préparant à la mort, dans son humanité, avec la souffrance et les doutes,  peu importe le fait qu’il soit roi. Les affaires d’état attendront…

Deux semaines d’agonie dans le huit-clos de la chambre du roi à Versailles: le silence et l’attente sont filmées de près dans la pénombre, que seule la lumière des bougies atténue. Aucune musique ne vient troubler ces moments où le roi se meurt.

Fondés par les Mémoires de Saint-Simon et celles du Marquis de Dangeau, les dialogues reprennent mot pour mot et de façon chronologique les échanges entre Louis XIV et Mme de Maintenon, ses médecins, ses valets et ses courtisans. Louis XIV souffre, donne ses dernières volontés et meurt de la gangrène. L’excellent Jean-Pierre Léaud, lui, n’est heureusement pas mort.

 

Marie-Blanche Camps