| Isabelle Erulin | Octobre 2020 |

 

Les petits jardins ont tout des grands ! Aménager un petit jardin signifie souvent trouver des solutions pour optimiser l’espace. Chaque mètre carré compte, c’est pourquoi il faut l’aménager avec minutie.
Avec quelques-uns de ces conseils et astuces, même le plus petit des patios ou la plus petite des terrasses deviendra un havre de paix en plein air. Voici quelques éléments à prendre en compte.

 

Petits jardins

  1. S’adapter à votre mode de vie

Avant de commencer tout aménagement, décidez de ce que vous voulez que votre jardin accomplisse. Recherchez-vous un endroit pour vous reposer ? Pour recevoir ? Pour récolter vos fruits et légumes ? Jardiner, un peu ? Beaucoup ? Et enfin préférez-vous un jardin contemporain, tropical (eh oui ! même à Londres), un cottage garden ou un jardin zen ? Dressez une liste de toutes les conditions que votre jardin doit remplir, puis affinez vos désirs fondamentaux.

Il est indispensable de préserver la sensation d’espace dans un jardin de petite taille et créer des perspectives. S’il contient trop d’éléments (végétaux ou non), le jardin peut vite paraître étriqué.

S’il est difficile de travailler la terre de votre jardin, ou si le sol est pauvre, il peut être nécessaire de construire une plate-bande surélevée. Vous créez ainsi des différences de niveaux et pourrez prévoir de vous assoir sur les bords de cette plate-bande

 

  1. Apprivoiser le soleil

Il est important de prendre note de l’emplacement du soleil tout au long de la journée et de l’année, cela dictera le choix de vos plantes et aussi les endroits où vous voudrez vous tenir – par exemple, vous pouvez souhaiter que table et chaises soient au soleil ou non.

  1. Tondre ou ne pas tondre ?

Ah la pelouse, si chère aux britanniques. Est-elle toujours conseillée surtout si vous avez un arbre apportant de l’ombre ou de jeunes joueurs de foot ? Est-il bien nécessaire d’être équipé d’une tondeuse, d’y passer du temps pour un résultat souvent médiocre ?

Pourquoi ne pas envisager d’installer une pelouse artificielle ? Il existe aujourd’hui de très bons produits, vous devez juste ne pas lésiner sur la qualité. Sur un balcon, le résultat sera instantané.

 

  1. Cultiver un potager?

Exploitez votre petit jardin en y aménageant un potager urbain ! Choisissez un emplacement ensoleillé, à l’abri des vents. Vous pouvez installer un potager carré et exploiter un mur. Le petit potager a beaucoup d’avantages, il vous demande peu de temps pour voir de beaux et bons légumes se développer. Optez pour des fruits et légumes faciles à cultiver, comme les fraises, courgettes, tomates ou radis pour un potager productif.

  1. Agrandir à la verticale !

Planter le pourtour d’un petit jardin permet d’en faire oublier les limites. Les murs et les clôtures de votre jardin peuvent fournir un espace de croissance supplémentaire. Vous allez les habiller d’une végétation dense. Plantez des chèvrefeuilles, clématites, Trachelospermum jasminoides ou un rosier. Ils apporteront de l’intérêt, de la hauteur et de la couleur à votre jardin. Aidez-les à pousser avec un treillage ou un câble horizontal à installer sur le mur avant plantation

Pensez aussi aux pots suspendus au mur qui se remplissent d’herbes fraîches, de délicieuses tomates d’été et même de feuilles de salade à cueillir pour vos salades d’été.

 

  1. Utiliser les pots

Les pots sont un must dans les petits jardins et la seule solution sur un balcon. Ils sont aussi indiqués :

  • lorsque le sol est de mauvaise qualité ou pas du bon pH
  • pour déplacer des plantes au fil des saisons,
  • ou tout bonnement les emporter avec soi lors d’un déménagement.

Ne vous laissez pas tenter par les dernières tendances ou couleurs de pots, à moins qu’elles ne soient assorties ou complémentaires à vos pots existants, il vaut mieux s’en tenir à un seul matériau ou à une seule couleur.

Une seule contrainte (mais de taille) : même en cas de pluie, il faut les arroser régulièrement et tous les jours en été. Un arrosage automatique est évidement une solution à ce problème et relativement simple de mise en œuvre. L’apport régulier d’un engrais sera aussi souhaitable.

  1. Faire fonctionner les plantes

Notez d’abord les végétaux existants dans votre jardin. Vous déciderez et noterez :

  • les plantes que vous souhaitez conserver,
  • celles que vous aimeriez déplacer,
  • et celles dont vous ne voulez plus.

Listez ensuite les végétaux que vous avez choisi de garder et ceux que vous aimeriez planter et indiquez leurs caractéristiques (période et couleur de floraison, feuillage et besoin en soleil).

Cet inventaire vous permettra d’avoir un état des lieux clair et de ne pas faire d’erreur sur la future conception. Cela vous évitera aussi d’acheter des plantes en double…

Assurez-vous de planter quelques plantes à feuilles persistantes afin de ne pas vous retrouver avec un jardin vide en hiver.

Mariez des plantes longilignes, buissonnantes et couvre sol pour dynamiser le volume d’un petit jardin et en rompre la monotonie

Qu’il soit caduc ou persistant, un arbre reste une pièce maîtresse dans un jardin, et ce, quel que soit l’espace que vous aurez à lui consacrer. L’arbre constitue l’ossature du jardin autour de laquelle s’articule toute la végétation environnante. Port graphique, feuillage coloré, floraison suave ou fructification étonnante, trouvez sans souci celui qui vous conviendra le mieux, même si la place est comptée. Pour les petits et très petits jardins, je ne saurai trop vous conseiller l’Amelanchier lamarckii. C’est un petit arbre élégant et facile à cultiver, façonnable à souhait. Solide et tolérant, il est florifère, parfumé, produit des petits fruits comestibles et attrayants pour les oiseaux, et s’illumine de jolies couleurs automnales.

  1. Agrémenter de meubles

Choisir son mobilier est primordial lorsque le jardin est petit.

Une table en fer forgé compacte, par exemple, accompagnée de deux chaises, présente une combinaison idéale. Vous pouvez également opter pour du mobilier pliant afin de gagner un maximum d’espace lorsque vous ne vous en servez pas.

Summum de la relaxation en plein air, un hamac peut être serré dans la plus petite parcelle. De plus, il transformera instantanément votre jardin ou votre patio en une scène de détente. Accrochez-vous à l’ombre pour faire une sieste protégée.

Côté décoration, ne soyez pas en reste : nichoir pour les oiseaux, suspensions dans les branches, petits éclairages solaires. C’est bien connu, les miroirs permettent d’agrandir les espaces. Pourquoi ne pas habiller le mur le plus au fond de votre jardin d’un grand miroir sur toute sa hauteur ? Cette astuce doublera virtuellement la surface du jardin.

  1. Ne pas négliger l’éclairage

Pendant la moitié de l’année, vous n’utiliserez pas vraiment votre jardin au Royaume-Uni. Une bonne utilisation de l’éclairage vous permettra tout de même d’avoir une vue magnifique de l’intérieur de votre logement pendant les sombres nuits d’hiver. L’éclairage doit être subtil et mettre en valeur les spécimens de plantes et donner au jardin un sentiment de profondeur.

Enfin, le maître mot de l’histoire : le plaisir. Vous aimez être au jardin, vous aimez les plantes, les couleurs et les parfums. Donc faites tout sans contrainte, en gardant à l’idée, surtout, qu’un jardin prend du temps. Mais ce temps-là est fait de passion, et voir son jardin grandir et prendre vie est la plus belle des récompenses !

 

 

Isabelle ErulinIsabelle Erulin
www.les-pouces-verts.com

 

 

 

Faites refleurir vos amaryllis !