| Propos recueillis par Olivier Bertin | Mai 2020 |

 

Roller Squad de Berty Cadilhac

 

Berty Cadilhac est scénariste et réalisateur. Il vit à Londres depuis maintenant dix ans. C’est ici et en anglais qu’il a tourné son premier long métrage, “Art Ache”, une comédie romantique sur une artiste française qui rencontre un comptable anglais plutôt coincé.

C’est aussi à Londres, au “Voilà Festival”, qu’il a présenté sa première pièce de théâtre: “On a mangé le chameau de M. Hollande”. La pièce est allée à Avignon en 2015, puis en 2016 sous le nouveau titre de “Cuisine Diplomatique”. Le texte a gagné le prix SACD de la meilleure comédie de Avignon OFF 2016.

Berty se lance maintenant dans un nouveau long métrage à Londres : Roller Squad, un film d’action qui met en scène un groupe de roller skaters à la poursuite d’un criminel insaisissable.

 

D’où t’est venue l’idée de “Roller Squad” ?

Quand on fait du roller en ville, on a presque l’impression de voler, la sensation de liberté est enivrante. J’ai toujours rêvé d’en faire un film pour partager cette expérience, et saisir la grâce des skaters les plus talentueux.

C’est en côtoyant la communauté des skaters à Londres que j’ai développé l’envie de passer à l’action. Leur esprit de groupe m’a inspiré une histoire dans laquelle des individus se battent pour protéger une communauté, pas uniquement pour leur propre personne.

 

Quels sont les principaux obstacles auxquels tu fais face ?

Il y en a deux.

Si on suivant les règles classiques de tournage, il faudrait un énorme budget pour fermer des kilomètre de rues à Londres. On y perdrait en réalisme, je veux saisir l’authenticité des rues qu’on connait tous. L’alternative est de filmer d’une manière “guerilla”, en utilisant les contraintes comme des opportunités.

Le second problème c’est que les skaters ne savent pas forcément bien jouer la comédie. C’est une chose de dire quelques lignes, c’en est une autre de faire vivre un personnage d’une manière crédible. J’ai donc deux types d’acteur et d’actrices, ceux qui skatent à travers la ville d’une part, et ceux qui les coordonnent au téléphone d’autre part.

 

C’est donc vraiment un film d’action ?

Oui. Avec une vraie histoire, des conflits et de la comédie. On peut y trouver son compte, que l’on aime le roller ou pas. Les personnages principaux passent leur temps à se chamailler comme des bons amis, ils vivent en collocation et ont leurs défauts, ce ne sont pas des superhéros.

 

Où en est le projet ?

On a commencé avec les scènes d’action, car je serai plus tranquille une fois qu’elles seront bouclées. Mais le début d’année a été tellement pluvieux que cela a pris du retard, suivi du confinement qui nous a fait tout arrêter.

Le tournage en extérieur dans les rues pourra reprendre assez rapidement, mais cela va prendre quelques mois avant de pouvoir tourner des scènes d’intérieur.

Du coup je profite de ce calme forcé pour informer sur le projet. On est ouverts à la participation de skaters supplémentaires en tant que figurants. Pas besoin d’aller forcément vite, je veux montrer la communauté des skaters dans toute sa diversité de niveau, d’âge et de style. N’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook, sur laquelle on poste des nouvelles.

On a également mis en place une campagne de “crowdfunding”. Si vous avez les moyens de soutenir ce projet en pré-achetant le DVD ou un t-shirt, ça nous sera très utile ! Vous trouverez toutes les informations sur : https://www.indiegogo.com/projects/roller-squad-an-immersive-action-film#/.
s les liens et même un premier teaser sur notre site web, www.RollerSquad.com

Entre le roller disco et la recherche de transports alternatifs, le roller (re)devient populaire en ce moment. Il y a plein de cours et de groupes de différents niveaux, n’hésitez pas à vous lancer !

 

Propos recueillis par Olivier Bertin

 

Vidéo d’appel à un financement participatif (crowfunding)

Teaser

 

L'ECHO Magazine : newsletter et abonnement !

Inscrivez-vous à notre newsletter : https://www.lechomagazine.uk/newsletter-echo-magazine/

Abonnez-vous au magazine : https://www.lechomagazine.uk/abonnement/