| Hélène Guild | Juillet 2020 | 

 

Vélo révolution

Crédit photo : www.visitwales.com

 

Vélo révolution au pays de sa majesté ! Partons, en pédalant, explorer le concept du Slow Travel avec un voyage détox plein de sensations tout en restant écologique. Quelles sont les formules deux-roues adaptées aussi bien aux grands sportifs qu’aux familles à la recherche d’aventure douce ?

 

Guidon connecté

 Le National Cycle Network permet de sillonner le Royaume-Uni grâce à ses itinéraires soigneusement répertoriés sur la carte interactive détaillée de l’Ordnance Survey. Sur le site de Sustrans, vous choisirez les chemins les plus romantiques du pays : observer le coucher de soleil sur la côte de Solway, accéder aux plages secrètes entre Alnmouth  et Druridge Bay et, pourquoi pas, louer un tandem de Worthing à Brighton ou tout simplement suivre la route 4 pour remonter à la source de la Tamise. Les vélos sont électriques, casques et guidons sont connectés ! Désormais les cyclistes trouvent leur chemin plus facilement, suivent leur vélo en cas de vol et roulent en toute sécurité à la vue des automobilistes. La « vélorution» est arrivée au royaume de sa Majesté.

 

Vélo, train, bateau

Tout se met progressivement en place pour que les cyclistes puissent trouver des correspondances entre les îles britanniques. Sur le site de National Rail, on peut réserver un emplacement pour son vélo dans un train en partance pour la destination de départ du circuit. National Rail donne aussi accès aux informations complémentaires (location, garage, liaisons en bus, etc.).  Encore mieux, on peut imaginer un parcours qui vous emmène dans les îles, par exemple d’Aberdeen jusqu’aux îles Shetland. Les ferries accueillent volontiers les deux roues !

 

Les grands préparatifs

 Pour votre itinéraire, ajoutez 15 à 20% de marge de km pour les détours et les imprévus. C’est votre première rando ? Mieux vaut louer un vélo avant d’investir dans une monture de luxe. Choisissez surtout un vélo sur lequel vous avez une posture ni droite, ni allongée, un entre-deux, un peu penché, mais pas complètement. Mieux vaut s’équiper de sacoches étanches, d’un rétroviseur, éventuellement d’un guidon papillon pour pouvoir changer de position régulièrement une fois en route. Pour bien se sentir en selle : choisir des tissus techniques légers et performants, un cuissard, un coupe-vent, une paire de gants, des lunettes, des lumières et bien sûr un casque bien ajusté.

Surtout n’oubliez pas de réviser vos souvenirs d’enfance en réparant un pneu avec un kit comprenant chambre et clefs pour la selle. Le choix d’un vélo électrique vous permettra peut être d’aller plus loin sans vous fatiguer mais nécessite une gestion rigoureuse de la consommation de l’énergie, ainsi que des points de halte pour recharger les batteries.

 

Bath, au fil de l’eau

Le parcours des Two Tunnels  commence dans la ville géorgienne, passe par le plus long tunnel cyclable du pays et suit les méandres de la rivière vers le sud. Cette ballade de 20 km est classée comme “the most scenically varied and sightseeing-rich couple of hours of cycling anywhere in Britain” par The Independent. Sinon, commencez d’abord par visiter la ville romaine qui autrefois portait le nom évocateur de Aquae Sulis , les eaux de Sulis, passez aux termes pour absorber les vertus des sources chaudes et partez tranquillement au fil de l’eau sur le Bath to Bristol Railway path (20km) qui relie les deux villes universitaires sans jamais croiser de voitures.

 

Mer et montagne au Pays de Galles

Pour ceux qui sont prêts à donner un bon coup de pédale, le Pays de Galles offre des itinéraires spectaculaires, depuis les Brecon Beacons jusqu’aux pentes de Snowdon en passant par la Doethie Valley. Le splendide Cycle Path 8 passe par le cœur du Pays de Galles et les Cambrian Mountains sur un parcours de 480 km. Voilà de quoi attirer les plus sportifs d’entre vous !

 

Le paradis du cyclisme est sur l’Isle of Wight

 Que vous soyez cycliste ou randonneur, les falaises blanches de cette île sont l’écrin de 320 km de chemins cyclables. Après la traversée du Solent (Yarmouth, East Cowes, Fishbourne ou Ryde), votre randonnée sera ponctuée d’étapes qui valent le détour comme le moulin et le fort de Bembridge.  Qui dit belles descentes dit belles montées.

 

Rouler au centre

 Saviez-vous qu’au Royaume-Uni, il existe une piste cyclable d’environ 1 300 kilomètres reliant la région de l’Angleterre à la frontière nord de l’Écosse ?  Le Great North Trail, est une route cyclable entre l’Angleterre et l’Écosse promue par Cycling UK. Un itinéraire d’une beauté pittoresque et de fitness qui part du Peak District et monte jusqu’au Cap Wrath, ou jusqu’à John O’Groats, au nord-est de l’Écosse et qui permet aux aventuriers à deux roues de traverser la beauté du centre et du nord du pays.

 

Au nord on ne perd pas les pédales

 Profitant de la réputation croissante du Yorkshire comme terre de cyclisme, suite notamment à l’étape du Tour de France qui s’y est déroulée en 2014, mais grâce aussi au Tour du Yorkshire lui-même, l’Angleterre a vélo a pour objectif d’inciter les touristes à découvrir les régions du nord. Les amateurs de cadences tranquilles trouveront leur bonheur sur l’itinéraire cyclable de Roses Cycleway : ce circuit de 7 jours sur 300 km est accessible à tous et passent par de superbes villages. Ceux qui ont un coup de pédale plus aggressif, le circuit sportif des collines du Yorkshire a des étapes quotidiennes de 83km sur 3 jours, avec au menu ascensions exigeantes et vues époustouflantes.

 

Extrêmement scottish

Au cœur des Highlands, le circuit d’Assynt Achiltibuie  est un vrai défi pour les sportifs du Sud. Il sillonne le nord ouest de l’Ecosse et traverse notamment les montagnes de Sula Bheinn, Cùl Mòr et Stac Pollaidh, passe par des plages éblouissantes et longe les lochs légendaires (112 km).

Le Formatine & Buchan way (Aberdeenshire) est situé sur une voie ferrée désaffectée, au départ de la gare de Dyce, loin du brouhaha, à travers la campagne sauvage du nord-est, en terminant sur les splendides plages de Fraserburgh ou de Peterhead (64 km). Pour faire des étapes culturelles, le tour des abbayes de Melrose, Dryburgh, Jedburgh vous pouvez choisir le le Tour des Scottish Borders (88 km).

 

Sans aller si loin…le sud de Londres

 Le South Downs Way, de Winchester à Eastbourne, parcourt 160 km sur terrain très vallonné avec 4 000 m de dénivelé ! C’est le seul National Trail entièrement accessible aux VTT. Il s’adresse aux grands sportifs à qui les montées ne font pas peur.

 

Au bureau en vélo

Pédaler pour aller travailler ne fait pas que de belles jambes, c’est aussi très bon pour la santé et le moral ! Pour ceux qui veulent augmenter leur exercice hebdomadaire, il est bien sûr possible d’aller travailler en vélo et de bénéficier du Cycle scheme. L’employeur peut prendre en charge tout ou partie des frais engagés par ses salariés pour leurs déplacements à vélo. C’est un bon début.

 

Hélène Guild

 

Quelques courses cyclistes en 2020 : 

  • London/Brighton depuis 1869, juin 2020
  • Land’s end to John O’Groats (1 400 km), le 5 septembre
  • Le Tour du Yorkshire devient l’une des épreuves les plus prestigieuses. Du 30 avril au 3 mai.
  • Le Fred Whitton Challenge est l’une des courses les plus difficiles en Grande Bretagne (Cumbria/ North Lancashire). Le 7 juin.

 

Prendre son bâton de pèlerin