| Stéphanie Achar | Février 2021 |

 

La vitamine D, connue sous le nom de « vitamine du soleil », contribue à la santé de nos os et est l’un des nutriments les plus importants et les plus puissants pour soutenir notre système immunitaire. Malheureusement, un pourcentage élevé de la population est déficient, donc la prise de compléments alimentaires (idéalement sous forme de vitamine type D3) offre la meilleure protection.

 

Vitamine D

 

Pourquoi avons-nous besoin de vitamine D ?

C’est une vitamine qui est assimilée par l’alimentation mais principalement produite par le contact des rayons du soleil sur notre peau. Elle facilite l’absorption du calcium et du phosphore par les reins et les intestins. Les carences sont assez fréquentes et peuvent avoir des effets graves sur la santé tels que l’ostéoporose, les déformations osseuses chez les jeunes enfants, l’asthme, la tuberculose, le cancer, la sclérose en plaques (et d’autres maladies auto-immunes), les maladies cardiaques, le diabète et les problèmes dentaires (1).

 

Quelles sont les causes les plus courantes d’un déficit en vitamine D ?

  • Latitude. Selon la latitude à laquelle vous vivez, il se peut que vous n’obteniez suffisamment de rayonnement solaire pour la production de vitamine D qu’entre mai et octobre.
  • Crèmes solaires. Votre peau produit de la vitamine D lorsqu’elle est exposée aux rayons UV du soleil. Cependant, l’utilisation de crèmes solaires empêche les rayons du soleil de passer. Un écran solaire avec un SPF de plus de 15 bloque 100% de sa production.
  • Âge. En vieillissant, vos organes deviennent moins efficaces pour transformer les rayons du soleil en vitamine D.
  • Maladie rénale ou hépatique. Certaines maladies peuvent également affecter la conversion de la vitamine D en sa forme active.
  • Troubles de malabsorption. Une maladie telle que la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn peuvent limiter l’assimilation de la vitamine D dans l’intestin.
  • L’excès de poids peut conduire à la séquestration de la vitamine D par les cellules adipeuses.
  • Couleur de peau. Plus votre peau est foncée, plus vous avez besoin de soleil pour produire suffisamment de vitamine D. Cela est dû aux niveaux plus élevés de mélanine dans votre peau qui protègent contre les rayons UV.
  • Travail en intérieur. Toute personne qui passe de 8 à 10 heures par jour en intérieur est susceptible d’avoir une carence.

 

Quelques signes d’un déficit en vitamine D

  • Fragilité osseuse, fractures
  • Crampes et faiblesse musculaire
  • Douleurs articulaires
  • Système immunitaire affaibli
  • Déprime ou anxiété (y compris changements d’humeur ou irritabilité)
  • Fatigue, épuisement

Nous négligeons parfois ces signes parce qu’ils font partis d’un quotidien auquel nous nous sommes habitués.

 

Et si vous aviez une carence ?

Si l’un des signes ci-dessus vous concerne, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un spécialiste. Le test du dosage sanguin de la vitamine D est le moyen le plus précis d’en mesurer la quantité dans votre corps.

Il existe également des kits de test pour mesurer son taux que vous pouvez faire facilement chez vous. Il vous faut prélever quelques gouttes de sang avec une lancette puis renvoyer le kit au laboratoire par la poste. Les résultats sont obtenus en quelques jours. Vous pouvez ensuite demander conseil à un spécialiste sur la quantité de vitamine D à prendre en toute sécurité.

Attention ! Elle peut être toxique à haute dose. L’intoxication est rare mais peut être provoquée par une supplémentation trop élevée. C’est pourquoi il est essentiel que vous connaissiez votre niveau sanguin de vitamine D avant de commencer à consommer des suppléments.

 

Comment faire le plein de vitamine D ?

  • Exposez-vous au soleil. L’exposition au soleil recommandée est de 10 à 20 minutes par jour (sans mettre d’écran solaire parce que cela inhibe le processus).
  • Prenez des suppléments de vitamine D. La plupart d’entre nous avons besoin de prendre un supplément de vitamine, sous forme de D3, en automne et hiver. Une dose générique de 1000 à 2000 unités internationales (UI) par jour peut être prise par un adulte (ne donnez pas de compléments alimentaires aux enfants sans consulter un spécialiste au préalable). Cependant il est préférable de tester votre taux sanguin afin de vérifier s’il est optimal et de connaitre la posologie recommandée en fonction de vos besoins spécifiques.
  • Augmentez des sources alimentaires de vitamine D comme les poissons gras (saumon, sardines, thon frais, hareng, maquereau, anchois, etc.), de l’huile de foie de morue de haute qualité, les jaunes d’œufs et le foie de veau. Cependant, rappelez-vous que ces aliments ne suffiront pas à couvrir vos besoins pendant l’hiver.

 

Que vous preniez déjà un supplément alimentaire, consommiez des aliments riches en vitamine D, ou vous exposiez très régulièrement au soleil, pensez à vérifier au moins une fois par an (de préférence en hiver) votre taux sanguin.

 

 

Stéphanie AcharStéphanie Achar
Registered Nutritional Therapist
Dip CNM I mBANT I CNHC
www.simpleandhealthy.com

 

 

Référence : Hossein-nezhad, A., Spira, A. and Holick, M., 2013. Influence of Vitamin D Status and Vitamin D3 Supplementation on Genome Wide Expression of White Blood Cells: A Randomized Double-Blind Clinical Trial. PLoS ONE, 8(3), p.e58725.

 

 

Six conseils pour équilibrer vos hormones naturellement

5 astuces pour calmer nos pulsions alimentaires

(Visited 5 times, 5 visits today)